Maman qui refuse la garde alternée

Est-ce qu’il est possible qu’une maman refuse la garde alternée?

Dans cet article, nous aborderons si un juge aux affaires familiales peut confirmer le refus de la garde alternée.

Et comment faire pour contrer cette demande.

Qu’est-ce qu’une garde alternée?

La « garde alternée » est un arrangement parental après un divorce ou une séparation. Les enfants vivent alternativement avec chaque parent, par exemple, une semaine avec l’un, puis une semaine avec l’autre. L’objectif est de maintenir des relations étroites avec les deux parents, ce qui est bon pour leur bien-être.

La garde alternée nécessite une communication solide entre les parents pour prendre des décisions importantes. Bien que cela puisse être positif, chaque famille doit évaluer si c’est la meilleure solution pour elle. Cela offre aux enfants un environnement stable avec l’amour des deux parents, mais cela demande aussi une coopération active.

Article 373-2-9

En application des deux articles précédents, la résidence de l’enfant peut être fixée en alternance au domicile de chacun des parents ou au domicile de l’un d’eux. (…)

Est-ce qu’un parent peut refuser la garde alternée?

Effectivement, un parent peut refuser la garde alternée, mais cette décision doit être approuvée par un juge. Le bien-être de l’enfant et les circonstances des parents sont essentiels dans ce processus juridique. (Cliquez-ici pour voir les raisons)

Conditions pour qu’une garde alternée soit mis en place

La « résidence alternée » signifie que les « enfants mineurs » vivent alternativement avec chaque parent après la séparation du « couple ». Voici les critères importants :

Priorité à l’intérêt supérieur de l’enfant:

  • Si les parents habitent « à plusieurs dizaines de kilomètres l’un de l’autre, » cela peut être envisagé.

  • Si l’un des parents n’a pas de logement adapté, il peut y avoir un problème.

  • Si un parent manipule l’enfant pour dénigrer l’autre parent (alinéation parentale), la résidence alternée peut être remise en question.

En cas de « violences conjugales avérées, » la résidence alternée est généralement évitée.

En résumé, la résidence alternée est envisageable si l’intérêt de l’enfant est préservé, même avec une distance entre les parents. Cependant, la sécurité et la stabilité sont essentielles, et toute manipulation ou violence peut affecter cette décision.

Conditions pour que la garde alternée soit rejetée

Le jugement concernant la garde alternée dépend des droits et des besoins de l’enfant. Voici des raisons pour lesquelles la garde alternée peut être refusée :

  • L’enfant ne souhaite pas vivre avec l’un de ses parents.

  • Impossibilité matérielle d’accueillir l’enfant dans un environnement adéquat.

  • Incapacité d’assurer la stabilité de l’enfant, que ce soit financièrement, psychologiquement, ou en termes de disponibilité.

  • Bas âge de l’enfant surtout en dessous de 3 ans.

  • Trop grande distance entre le logement d’un parent et l’école de l’enfant.

  • Parents incapables de communiquer sans conflits constants, ce qui peut nuire à l’enfant.

  • Présence insuffisante d’un des parents dans la vie de l’enfant.

Le jugement se base sur ces facteurs pour garantir le bien-être de l’enfant et prendre la meilleure décision en matière de garde alternée.

Est-ce que l’enfant peut choisir de vivre avec un seul parent?

Quand les parents se séparent, l’enfant peut se demander s’il est possible de vivre seulement avec un seul parent. Il est important de savoir que la décision finale revient au juge, mais voici quelques points à considérer :

L’âge compte, il faut que l’enfant soit généralement vers 8 ou 9 ans. Que son avis commence à être pris en compte. À partir de cet âge, le juge écoute ce qu’il va dire, mais la décision va être pris pour son meilleur bien-être. Mais il faut qu’il donne des raisons spécifiques.

N’oubliez pas que le juge prendra toujours la décision qui est en son meilleur intérêt, en veillant à sa sécurité et à son épanouissement.

Quand s’arrête une garde alternée ?

Il est important de comprendre comment fonctionne la garde alternée après un divorce, surtout si tu es l’un des parents concernés. Le juge prend des décisions importantes à ce sujet.

La durée de la garde alternée dépend de plusieurs éléments, tels que l’âge de l’enfant, la capacité des parents à collaborer, et les circonstances familiales. Le but est de garantir la sécurité et le bien-être de l’enfant.

Un point essentiel à retenir, c’est qu’à partir de la majorité, l’enfant a le droit de vivre où il le souhaite. Si tu es un père et que ton épouse souhaite t’empêcher d’avoir la garde alternée, il est essentiel de comprendre ces aspects et de consulter un avocat pour protéger tes droits parentaux. Reste informé et prêt à coopérer pour le bien de ton enfant.

Défendre votre droit d’avoir la garde de votre enfant

Lorsque vous êtes confronté à des questions complexes de garde alternée après un divorce, il est essentiel de vous faire représenter par un avocat compétent. Nos services peuvent vous aider à trouver le meilleur avocat en fonction de votre situation unique.

N’oubliez pas que les avocats spécialisés en droit de la famille sont là pour vous guider à travers ce processus difficile, en veillant à ce que les intérêts de vos enfants soient protégés. N’hésitez pas à remplir notre formulaire pour être mis en contact avec un avocat expérimenté qui saura vous soutenir tout au long de cette étape importante de votre vie. Votre tranquillité d’esprit et celle de vos enfants sont notre priorité.

Laisser un commentaire

Consultation Gratuite: 01 89 70 16 81