Divorce maison pas fini payer

Vous souhaitez procéder à un divorce, mais votre maison n’a pas été fini de payer?

Cette situation peut vous sembler complexe et pleine d’incertitudes, surtout en ce qui concerne le prêt immobilier lié à votre bien.

Découvrez dans cet article des conseils pratiques et des stratégies claires pour gérer au mieux cette transition, et avancez vers une résolution sereine et équitable.

Dans cet article

Option A: Vendre la Maison

Votre ex-partenaire et vous devez penser à la meilleure façon de gérer votre maison si vous ne voulez plus la garder. Vendre la maison est une option pratique pour vous deux. Ce choix est important pour régler la question de votre bien commun.

Le processus est assez simple. Quand vous vendez la maison, l’argent de la vente est utilisé pour payer ce qui reste de votre crédit immobilier. Cela s’appelle le « remboursement anticipé du prêt ». Si la maison se vend plus cher que le montant restant du prêt, l’argent supplémentaire est partagé entre vous deux. La façon dont cet argent est divisé dépend de votre contrat de mariage.

Pour les ex-conjoints qui ont un contrat de mariage sous le régime de la communauté réduite aux acquêts, chacun de vous reçoit la moitié de cette somme supplémentaire. Si vous étiez sous un régime de séparation de biens, l’argent est partagé selon ce que chacun a payé pour la maison. Ces détails peuvent sembler compliqués, mais ils sont essentiels pour assurer que tout se passe de manière juste et équitable.

Si vous n’êtes pas en accord, vous pouvez aussi dans certains cas spéciaux demander à un juge d’obliger votre conjoint à quitter le domicile.

Option B: Copropriété de la Maison

Vous choisissez de garder la maison ensemble après le divorce. Cela signifie que vous restez tous les deux propriétaires du logement. Cette décision est souvent prise quand les deux ex-conjoints veulent continuer à investir dans leur maison.

Garder la maison en copropriété exige une bonne entente entre vous. Vous devez être capables de travailler ensemble pour gérer le logement et le crédit immobilier. Le prêt de la maison, ou l’emprunt, doit toujours être remboursé. Même après le divorce, vous et votre ex-partenaire êtes co-emprunteurs. Cela veut dire que chacun de vous est responsable du paiement du prêt.

Il est important de communiquer clairement et de planifier comment gérer les paiements et l’entretien de la maison. Cette option peut être une bonne solution si vous êtes capables de maintenir une relation harmonieuse et de coopérer pour le bien de votre ancien foyer. Bien gérée, la copropriété peut être un moyen efficace de préserver votre investissement dans le logement.

Option C: Rachat de Part par un des Conjoints

Si l’un de vous décide de garder la maison après la séparation. Pour cela, il doit acheter la part de l’autre. Cela s’appelle un rachat de soulte. Le conjoint qui garde la maison doit aussi pouvoir payer seul le crédit immobilier restant.

Ce processus nécessite de vérifier que le conjoint qui garde la maison peut supporter financièrement le prêt. Les banques vérifient souvent si les revenus de cette personne ne dépassent pas 33% de taux d’endettement. Cela signifie que les remboursements du prêt ne doivent pas être trop élevés par rapport à ses revenus.

Pour le conjoint qui vend sa part, il est important de demander à la banque de ne plus être lié au prêt. Cela s’appelle la désolidarisation de l’emprunt. Cela garantit qu’il ne sera pas responsable si l’ex-conjoint ne paye pas le prêt. Ce choix peut être une bonne solution si l’un de vous souhaite conserver le bien et est capable de gérer seul les finances liées à la maison.

Si l’un des époux ne souhaite conserver la propriété, il est possible aussi de donner gratuitement la maison à son conjoint pendant le divorce.

[Assurance Emprunteur] Vos Options Quand Vous Gardez la Maison

Lors d’une séparation, si vous choisissez de garder la maison et le prêt qui va avec, il y a des choses à savoir sur l’assurance emprunteur. Cette assurance est là pour vous aider si vous avez du mal à rembourser le prêt de la maison.

Normalement, quand deux personnes empruntent ensemble, elles paient chacune une partie de l’assurance. Mais si vous prenez la responsabilité du prêt seul après la séparation, vous devez peut-être payer toute l’assurance vous-même.

Cela veut dire que si avant vous payiez la moitié, maintenant vous devrez payer pour le tout. C’est important de parler avec votre banque pour ajuster l’assurance à votre nouvelle situation. Ainsi, vous pouvez vous assurer que votre maison est bien protégée en cas de problème.

Appelez un avocat pour demander conseil

Gérer les aspects légaux et financiers d’un divorce peut être complexe, surtout quand il s’agit de votre maison et de votre crédit immobilier. Si vous vous trouvez face à des questions sur le remboursement de votre prêt ou les démarches à suivre pour la maison, l’aide d’un avocat spécialisé est indispensable.

Pour trouver l’avocat idéal qui correspond à votre situation unique, remplissez simplement notre formulaire. Nous vous mettrons en relation avec un professionnel compétent et expérimenté dans le domaine du divorce et des biens immobiliers.

Un bon avocat peut vous fournir des conseils précieux et vous aider à prendre les meilleures décisions pour votre avenir. Prenez cette démarche essentielle dès aujourd’hui pour assurer une gestion éclairée et efficace de votre situation. Votre tranquillité d’esprit commence ici.

Laisser un commentaire

Consultation Gratuite: 01 89 70 16 81